Vous hésitez entre séance de sophrologie et séance d’hypnose ? Attention car l’approche et la finalité de la sophrologie et de l’hypnose sont bien différentes.

Comment distinguer la sophrologie de l’hypnose ?

La sophrologie agit sur le conscient et la conscience, alors que l’hypnose s’intéresse à l’inconscient. Le patient est donc plus autonome, plus acteur lors des séances, la sophrologie s’intéressant plus au sujet qu’au problème. Elle centre son action sur le mental, le corps et les émotions.

Avec la sophrologie, le patient devient par la suite capable de s’auto-gérer en réutilisant les techniques de relaxation qu'il aura pratiquées avec le sophrologue. C'est le propre de la sophrologie : rendre la personne autonome.

C’est à la fois une thérapie et une philosophie.

Au cours des séances, rien n’est fait sans le consentement du patient qui garde son libre arbitre et reste conscient.

Cette thérapie va rétablir l’harmonie entre conscient et inconscient.

Le patient va s’habituer à prendre sa santé en charge en découvrant l’étendue de ses ressources et apprendre à gérer son corps et son esprit.

C’est une méthode simple, facile à pratiquer, douce, rapide et puissante qui développe et valorise les ressources de l’être humain pour aboutir à la maîtrise du corps par le mental et qui utilise des exercices corporels simples et faciles à la portée de tous.

 

L’hypnose tente de traiter le problème à la source et non pas de corriger les conséquences, une séance d'hypnose permet ainsi de traiter des solutions ou des troubles alimentaires en remontant jusqu’à l’origine via l’inconscient, là ou la sophrologie tente d’apporter des réponses pour soulager les maux sans forcément agir sur la cause principale.

Contrairement à la sophrologie, les séances d'hypnose ne sont pas précédées d'exercices corporels.

Et il ne sera pas capable de refaire ces séances seul à moins d'apprendre à s'auto-hypnotiser.


Quand utiliser l’hypnose, quand utiliser la sophrologie ?

Même si l’hypnose thérapeutique moderne et la sophrologie découlent effectivement de la même souche, et que certaines approches sont sensiblement identiques toutes les deux utilisant la voix du thérapeute comme vecteur principal ce sont deux techniques différentes dans la manière d'aborder  la relation au patient.

Afin de déterminer ce qui est le mieux dans votre cas, n'hésitez pas à prendre contact afin d'en discuter : 06 19 53 03 49